Choisir roues 27.5 : oui mais quoi et à quel prix ?

Dis donc, ton repos forcé t’as fait un bien fou question calembours, ça fuse de partout :smiley:

quasi HS, non quand même. Elles ont moins d’un an (1500km). Changer les écrous tête après tête, c’est presque un rerayonnage. Mais c’est un moyen d’étaler le paiement en fait :slight_smile:

et bien je ne sais pas. Je ne connais pas les moeurs en magasin de vélo. Son travail étant facturé, j’ai pas le sentiment qu’il fasse de la charité. Mais peut-être que je me trompe.

@koyote : amen à tout ce que tu dis sur les Hunt vs Hope. Et globalement sur les explications techniques (rondelles écrou etc…). Tout ça, ça me fait progresser dans mon choix Hunt vs Hope.

Changer de bouclard, non. Je les trouve sympa.
J’ai pas demandé de tarif, ils avaient l’air catégorique. Je lui demanderai la prochaine fois en précisant ce que tu dis : sans pneu, fond de jante, etc… Pour cette fois-là, j’avais juste enlevé la cassette.
J’aimerais bien qu’il le fasse n’empêche. Et éviter de devoir acheter des outils et pour un résultat bien incertain…

et la mesure est juste ? :wink:

on peut raisonner autrement… pour changer 3 écrous il est de toute façon obligé d’enlever pneu et fond de jante. Il prend combien pour ce petit entretien ?

Réponse classique chez les bouclards.
Ils ne doivent pas avoir le temps pour ça alors préfèrent vendre une roue.

Un jour je suis passé chez un bouclard pour changer 2 rayons.
Il me fait le discours habituel, comme quoi il fallait mieux changer de roue.
Je lui demande à combien il vends ses rayons.
Bref je m’en suis sorti à 1€
J’ai monté mes rayons moi même et cà m’à coûte moins cher qu’une roue

l’ordre de grandeur c’est 15 euros. J’ai pas demandé exactement.

Mais il me vient une idée suite au commentaire de @Brup. Pour refaire moi-même les têtes de rayons, ce qui me bloque le plus, c’est la tension des rayons sans outil de contrôle adapté. Mais que pensez-vous de procéder rayon par rayon ? En gros, je change une tête. Je corrige le voile. Puis je passe à la suivante. etc… En partant d’une roue où la tension est pas trop mal, je devrais retomber sur mes pattes en procédant rayon par rayon non ?
@brup : tu as changé tes rayons en t’aidant d’un contrôleur de tension ou tu l’as fait au jugé ?

A l’époque je n’avais pas de tensiomètre donc au juge .
Quoiqu’il en soit sur une jante qui a vécu, le plus important c’est le devoilage. Si tu met une tension uniforme sur une vieille jante tu auras des surprises .

ok.

effectivement ce que je cherche réellement, ce n’est pas mettre mes rayons à une tension préconisée. J’aimerais avoir une connaissance approximative du niveau de tension actuel pour vadrouiller autour d’une base non déconnante avec la préconisation.

Mais dites-moi, l’outil park tool, c’est le principe de la flexion 4 points qui est utilisé ?
https://www.probikeshop.fr/park-tool-tensiometre-tm-aa/2553.html
si oui, je pense pouvoir me débrouiller avec une solution maison.

Mais il accepte d’y revenir X fois (je t’enverrais sur les roses) : accessoirement il faut beaucoup moins de temps pour changer 64 (2x32) écrous, dévoiler et faire une facture que pour changer 16 fois 4 écrous, dévoiler 16 fois et faire 16 factures …

Pas étalonnée en tous cas. Bon, au final, les montages résultants me supportent :blush:

Ben pour le prix du changement de tes écrous, t’auras le matos et t’auras appris (note bien que pour changer tous les écrous, tu peux te débrouiller pour ne pas avoir à rerayonner. Tu auras juste à équilibrer tes tensions et dévoiler/désauter)

Bof, bof. Ce sera approximatif quand même.
Change tous tes rayons comme tu dis et achète toi un tensiomètre, ou fais la dévoiler à ton bouclard.
(sur les filets, mets une goutte d’huile de lin : ça empêchera que les écrous se désserrent ensuite (l’huile de lin fait colle après qqs jours))

Pour moi c’est une erreur : roue pas assez tendue = voile qui revient sans arrêt, rayons qui cassent. roue trop tendue = oeillets ou moyeu qui s’arrache

Oui.
Euh raconte voir ta “solution maison” … un tensiomètre chinois sera peut-être plus précis. :sunglasses:

Sur une moto, vu la taille des rayons pas de tensiomètre, ça se monte à l’oreille : les rayons doivent émettre le même son. Peut-être qu’on peut affiner avec un appareil à accorder une guitare ?

Il y a des appli accordeur sur smartphone. Ça marche très bien

Pour la guitare et/ou les rayons ?

La encore c’est pas étalonné comme méthode de mesure , mais c’est plus simple

bon ça devient compliqué. En attendant que @Xof vienne à mon secours avec des Hope, voici quelques commentaires sur les bouclards et bricolage maison :

  • bouclard : je ne sais pas comment il se débrouille pour faire ses choix de facturation et ce qu’il accepte de faire ou pas. S’il veut pas le faire, c’est son choix. J’aime autant un bouclard qui refuse, qu’un bouclard qui accepte, puis finirait par m’envoyer sur les roses. Je ne suis pas dans sa tête. à suivre…

  • tension de roue : globalement, c’est le bordel. Vous le savez bien. Soit on achète un tensiomètre de daron et on peut aller chercher la préconisation constructeur. Soit on a un tensiomètre classique, il dérive et on travaille en relatif. Ce qui me donne envie de n’acheter ni l’un ni l’autre. Et idem pour les clés dynamo. Soit c’est pas fiable, soit ça coute cher pour peu d’utilisation pour le commun du mortel. Et en général il en faut 2 (une pour les petits couples et une pour les gros).

Moi à ma disposition, j’ai un truc tout con, c’est le fameux machin que tout le monde a déjà utilisé en TP au lycée (un truc de ce genre-là : https://www.jeulin.fr/dynamometre-de-tp-10-n-322050.html). Ce truc-là peut faire sourire, mais il coute rien et il est très facile de vérifier son étalonnage car tout le monde a de l’eau chez soi. Il permet de faire des trucs si on cherche pas la précision. Tout dépend comment on l’utilise. Si il dérive, t’en achète un autre.
Par exemple, pour des bras de levier, c’est facile. Tous les composants vélo ont une plage de couple. Avec un système de bras de levier artisanal, tu es sûr d’appliquer un couple inférieur au cas théorique. Donc, là tu vises presque le couple max et tu es sûr d’être dans la plage. Pour de la flexion 4 points, ça me parait également applicable (faut creuser un peu, parce que là c’est différent. Le but n’est pas de serrer mais de mesurer quelque chose).

En gros, mon souci premier c’est de serrer dans un ordre de grandeur non déconnant, en étant sûr de pas dépasser le couple max et jamais pour plus de 10€.

le temps ils l’ont certainement, mais vendre une roue, ça rapporte 100€ en 5mn
monter une roue, ça rapporte 50€ en 1h…
le calcul de rentabilité est vite fait !

c’est pas cher. Insiste un peu pour voir ce qu’il prendrait pour la roue.
Des fois annoncer 50 ou 100€ de main d’oeuvre à un client ça peut lui faire peur au risque de le perdre en se disant “punaise il abuse le vendeur”

ça marche pas. Il y a un travail de “cassage” de la roue après mise en tension et ça ne fonctionne pas rayon par rayon. Faut le faire sur la roue complète, ça dépend un peu les rayons selon combien ils ont vrillé au montage, ça relâche les tensions parasites,… mais faudrait le faire plusieurs fois au cours de la mise en tension de la roue. Donc rayon par rayon, non

presque… que 3 points :wink:

j’ai jamais tenté de comparer la précision entre mon bon tensiomètre et une application “accordeur”
que ce soit guitare, rayon, X ou Y, ça doit pas changer grand chose
Faut que le micro soit bon, que les algorithmes soient bien faits et qu’on soit dans la bonne plage de fréquences ! A essayer un jour tiens

oui on dirait. J’ai cru un moment parce qu’on a l’impression qu’il y a 2 points d’appui au centre. Dommage, le résultat dépend du matériau alors. Sans abaque, c’est mort.

Bon, ça m’a l’air un peu délicat comme opération sur une roue entière. Je préfère attendre de voir les emmerdes venir que de précipiter les choses. Je serai plus serein avec une paire de secours.

Attends, avec un park Tool tu arrives à faire des roues qui supportent un vttiste de 100 kgs (@Anne_O_Nimes) et qui tiennent et ça sans être un artisan de haute volée pour autant.

La mesure est répétable avec 5 % de précision, c’est pas si mal. Je voudrais bien avoir en mains certaines roues montées pour pas cher du tout par certains bouclards (genre 50 balles le rayonnage) et mesurer les tensions.

Si tu veux en acheter une correcte un jour, tu prends une Kraftwerk.

Oui.

Et la comparaison avec un Park Tool (lubrifié comme il faut) ?

En général, on monte des rayons en acier. Seul le diamètre du rayon entre en compte.

ça dépend du Ø du fil, de son élasticité (et un tout petit peu de sa longueur, mais c’est négligeable).
Mais en relatif, si tu mesure tous tes rayons d’un coté de la roue, tu peux faire une moyenne et la rechercher en remontant les mêmes rayons. C’est pas parfait mais c’est mieux que rien.

si tu relâche vite ou lentement la poignée t’as déjà plus que 5% de faux !!!

de la m*** le PT. on l’avait testé chez mavic, et déconseillé aux magasins. Soit c’était le mavic super cher, soit un hozan (mais je sais plus quel modèle… il apparaît dans des vieilles docs technique entre 2005 et 2010 je pense)
PS: c’est celui là le bon hozan

ya acier et acier, l’élasticité n’est pas la même. Et le défaut de Ø à la fabrication peut vite avoir une incidence sur la valeur affichée.
Dans l’idéal (mais c’est rarement fait), il faudrait étalonner son lot de rayons avec son tensio. En prod les tensios étaient contrôlés régulièrement pour être sur qu’ils ne dérivent pas, et recalibrer si nécessaire

Le wheelfanaty est aussi un “3 points” mais construit un peu différemment. Il ne tient pas compte de la section du rayon. C’est un “+”
Par contre il demande aussi de mémoire une bonne lubrification

C’est vrai sur les rayons quand ils sont très peu tendus.
Je viens de faire un test sur un rayon :

  • les mesures varient de 13 à 15 avec une grande majorité à 14 => +/- 7%
  • un coup de lubrifiant silicones sur l’axe et sur le point qui glisse = mesures entre 13.5 et 14.5, moyenne à 14.

Quand tu montes une roue avec le coup de main, tes mesures sont finalement assez précises, car tu relâches toujours de la même façon.

Si sur un randonet, on s’amuse à mesurer des tensions sur des roues prises au hasard, sur une même nappe, les mesures vont varier de combien ? +/- 30 % 50 %
Sur une Mavic qui a fait 1000 bornes, combien de variation ?

Je suis OK sur le fait qu’un bouclard ne peut monter des roues avec un PT, il doit bosser avec des outils pro, le PT est un outil d’amateur, pas plus.
Tiens un article sur les tensiomètres https://www.wheelpro.co.uk/support/tensiometers/

Là il y a un choix très large de la copie chinoise du Park Tool jusqu’au DT en passant par le Hozan : https://trainers4me.com/Bicycle-Maintenance-%26-Tools-Spoke-Tension/11/455/386/e13’177844g17Spoke%20Tension’e16’5/185/

à propos tension « maison » : ça tombe à l’eau mon truc de flexion 4 points maison. ça marchera pas théoriquement (au sens : s’affranchir de l’élasticité) et il faudra de toute façon mesurer une flèche dont l’ordre de grandeur sera bien trop petit pour un macgyver.
Intéressant le wheelfanaty. S’affranchir de la section du rayon, c’est au moins autant important que de vouloir s’affranchir de l’élasticité. La section, on peut la mesurer in situ, contrairement au module d’élasticité. Mais le pb c’est qu’il faudrait idéalement que la section soit constante sur toute la zone étudiée. ça c’est pas garanti.

corrosion :
après passage bouclard (14€), mes têtes de rayon ont actuellement l’air saine en extérieure (pas regardé en intérieur). Par contre, je retrouve de la corrosion au moyeu au niveau des coudes de rayon. cf photo qui est un zoom roue avant côté disque :

Le moyeu est un Neo Stan. Il doit être en alu. Parce que sinon je comprends pas d’où vient ce dépot blanc.
Tout ça pour en arriver à ma question : quel produit mettre pour retarder les emmerdes ?

???
Un rayon a un diamètre constant mis à part à ses extrémités.

C’est moche.
Tu le stockes où ton vélo ? Tu le laves avec quoi comme produit ? c’est strange ça sur ton moyeu. Jamais eu ça (et pourtant en Lorraine, question humidité, on est quand même servi)

J’essaierais du Rustol. Mais peut-être que qqun a une meilleure idée.

Je stocke mon vélo sous bâche dans un cabanon fermé. Cabanon vieux et assez roots ceci dit. J’ai pas le choix pour l’instant.

Je n’utilise aucun produit pour laver mais je lave mon vélo assez souvent au jet d’eau. Je fais mon possible pour le séchage, en utilisant 2 serviettes. La corrosion se retrouve aux endroits où très certainement de l’eau reste malgré séchage. Je vais faire très attention à ces zones désormais mais de là à pouvoir aller chasser chaque microlitre d’eau entre moyeu et rayon, et bien pas gagné tout ça.

Ce que je ne sais pas, c’est si c’est juste un dépot de surface qui ne va pas évoluer ou si c’est un pb qui va attaquer quelque chose à la longue. Si ça tient 5 ans, ça me va. Si ça tient 3 ans, c’est mieux que rien. Si ça pète avant, je dis non. Je vais tenter Rustol.