YT Industrie JEFFSY 29 CF

Bon sinon les premieres impression. En statique je dois avouer avoir eu un petit doute : « c’est bien grand…voir même c’est pas trop grand pour moi ? ». Pour vous donner une idée voilà mon précédent vélo :

et en comparaison le Jeffsy

Sur le vélo, la largeur du cintre surprend un peu, même si j’ai eu un cintre large sur le Yeti. Attention aux passages entre les arbres ! Il va falloir avoir en tête la nouvelle jauge. Par contre je me sent plus relevé que mes précédents vélos, y compris le Sunn qui était un taille XL. Mais globalement la position me parrait trés bien et bien meilleure que ce que j’ai pu avoir, trés équilbré entre alonge, hauteur, angle du buste. J’avais hésité entre un taille L et un XL mais je pense que c’est le bon choix.

Coté matos rien à dire. Trés belle finition (aucunes soudures c’est un cadre carbone) et accastillage de belle facture. Seuls les pneus, des E-thirteen en 2,35 bien cramponnés me parraissent peu polyvalents. Petit doute aussi sur la selle YTI, fort jolie mais qui reste pour l’instant en CDD aprés la premiére sortie. La robe est sobre, et si elle n’incite pas à sortir le nez rouge et la langue de belle mére, elle a un coté discret que je trouve classieu. Mais les gouts et les couleurs, n’est-ce pas…

Ma premiére sortie a été trés sage. Une liaison urbaine, puis la traversée du parc de Miribel et ses singles virevoltants, enfin un sage retour par la voie verte avec une belle crampe. Mais cela m’a permis de jauger un peu la bête et entrevoir ce qu’elle a dans les tripes. Au chapitre des bonnes sensations, le vélo parrait trés sain. Les suspattes blocables (et facilement accessibles en roulant) rendent le vélo agréable sur le roulant. Ce n’est pas aussi nerveux qu’un SR mais c’est vivant. Les gros boudins entament toutefois le mordant de la bête. Mais ce n’est pas un engin fait pour faire du bitume. Premier test en sortie des quais, avec un petit jump du quai pour rejoindre la berge. Le vélo est sain en aérien, équilibré. Le retour sur terre est étonnant de confort et d’ammorti. Je n’ai rien connu de mieux, hormis avec un vélo de DH. Du tout bon.

Dans les singles du parc, le vélo se montre trés maniable (je dois avouer avoir apréhendé le comportement dans ces parties). Il est vif, se place avec une précision chirurgicale, dans les enchainements je suis étonné de l’angle qu’accepte le vélo. On peut prendre des appuis puis relancer en sortie avant de basculer dans l’autre sens. Vraiment prometeur pour les singles descendants. Le couple cadre carbone et roues E-Thirteen semblent faire vraiment bon ménage. C’est réellement là que doit se situer le fun du vélo. Il se place là où on veut, accepte de basculer dans l’autre sens, accroche bien. Un vrai jouet !

La transmission sert assez bien le vélo. Elle s’est montré précise et rapide dans cette zone de pif-pafs. Par contre je trouve le fonctionnement du 1X11 Shimano « rugueux ». Rien à voir avec l’onctuosité silencieuse de mon XT en 2X9.

C’est d’ailleurs du coté de la transmision que j’ai quelques bémols. Je trouve la nouvelle commande longue dans l’amplitude du mouvement et moins ergonomique que la version en 9V. Il me faudra m’y habituer. J’ai aussi eu quelques déboires; la 6eme vitesse émet un craquement, sans que l’on ressente quoique ce soit au pédalier :thinking: Manque de bol c’est justement le pignon qui correspont à ma cadence de pédalage dans le roulant. La derniére vitesse ne passe pas (salade de chaine en montée :scream:) mais ce doit être un probléme de réglage de la butée haute. Et j’ai eu à subir dans certains changements de vitesses des passages laborieux avec craquements et glissements de chaîne. Bref à surveiller avant un réglage soigneux.

J’étais trés curieux de tester un 1X11. Le fait de n’avoir qu’une commande est agréable. Sur le trés roulant, genre liaison bitume à profil descendant, on croirait un 44x11. Sur les pignons en TT, l’étagement bas est tout à fait correct, mais plus haut c’est plus surprenant, on a comme un creux, on force trop et celui du dessus on mouline trop. Du coup je me trouvais à passer d’un pignon à l’autre en permanence sans trouver ma cadence idéale. Je n’ai pu tester ce que donne le vélo dans des montées longues et bien raides et/ou techniques, ce qui est un point important voire essentiel, surtout pour une burne en montée dans mon genre. Mais dans le peu que j’ai pu faire, le vélo s’est montré volontaire, pas pataud, agréable à emmener.

Autre petit mauvais point, le serrage rapide de la roue arriére, un DT Suiss qui commençait à se dévisser ! :open_mouth: Il me faudra appréhender la bonne force de serrage au risque de perdre ma roue en route…

Coté suspensions le combo RS Pike et Monarch donne de trés trés bons résultats. A vérifier sur de vrais terrains bien cassants, mais l’ammortissement est pullman et les blocages appréciable quand on veut pédaler.

Donc une premiére prise de contact largement positive. Le bike semble bien répondre à ce que j’attend de lui et il me tarde de l’essayer dans des compartiments du jeu plus engagés.

Quelques petits changements à prévoir : la selle qui doit vraiment faire ses preuves, sinon ce sera une SMP. Les pneus semblent très bien mais manquent de polyvalence. Ce n’est probablement pas une urgence mais j’y penserais surement quand j’aurais le vélo bien en main. Les grips seront aussi à changer, ils sont trop fins pour mes pognes. Je les remplacerais par des Oury lock On comme sur mon Prophet ou bien je terminerais les Ergon que j’avais sur mon Sunn.

A voir aussi les freins. Mes Shim XT n’ont pas des durites assez longues pour les monter sur le Jeffsy et de toutes façons la commande de la selle est fixée directement sur la commande du frein (pas trés pratique au passage quand on a de grandes mains), il me faudra acheter un collier. Les Sram Guide ont un toucher un peu « mou » mais ils font trés bien le job. A tester sur de « vrais » terrains. Quoiqu’il en soit je passerais probablement assez vite les Shim dessus.

pourtant il semble bien plus équilibré que l’échafaudage cannondale !

RoueLibre en 29"… on aura tout vu :slight_smile:
Hop, plein de plaisir avec la bestiole !

Des 2/3 cassette e13 que j’ai vu… c’est le point noir de ce vélo pour moi, pas super fiable / fluide

Oui c’est évident mais ça me parraisait trés long comme vélo. Même mon DH ne touchait pas les deux cotés du couloir.

Bah on a bien vu le Koy faire du bitume en VAE :vtttong:

Oui ma 1ere impression est pas transcendante. Bon ça se change. On verra quand elle sera usée.

Faut avouer que ça redonne la motivation. Reste à trouver un semblant de caisse et surtout la confiance dans le technique que j’ai bien perdu.

je te souhaite quand même plus de plaisir avec ton vélo de montagne qu’avec mon vélo utilitaire :wink:

Encore plus long que le camiondale ! Haha!
Hmmm…Tu viens au GreNet ?
Benoît Colline ne sera pas tout seul :wink:

On sera deux à manger la terre :laughing:

Hop the final (jacky) touch :slight_smile:

Un petit bonhomme VTTnet comme celui qu’a fait Carquo mais en orange.

Plus un tuning fait d’usine par la marque : sur les Stump, le Performance a un piston avec des trous supplémentaires (le boss de Royal Suspension me les a montré) qui empêchent une prépa “sport” de l’amorto.

Je n’y ai jamais rien commandé (leurs vis de freins se barrent)

Compte les carrelages entre les points de contact des roues au sol, tu seras surpris …

On dit merci ki ? :wink: (hein Fab’ …)

Carole a ça, ça ne bouge pas.

Longtemps abonné et défenseur des Oury, j’ai maintenant des Esi (ceux là, à diamètre différencié https://www.probikeshop.fr/grips-esi-fit-sg/148482.html), faut avouer que question confort c’est très bien (au moins au niveau des Oury LockOn, mais peut-être pas des Oury normaux) et en plus c’est très léger.

Sinon j’ai hâte de rouler avec toi en montagne avec ce bijou …

Idem sur le Canyon, Fox m’a montré aussi la prépa spéciale Canyon qui empêche de trop durcir l’amorto. Du coup je l’ai changé, pour un Factory plus ferme. Et j’ai fini par casser le cadre… Y aurait-il un rapport ?

Ce serait surprenant, j’imagine que d’autres versions plus haut de gamme ont des amortos plus “sport”.

C’est le cas sur les Spé en tous cas. C’est soit un setting “confort, usage pépère” sur le modèle d’entrée de gamme, soitune option de “détuning” pour créer une différence de comportement notable avec le modèle de dessus dans la gamme …

Super ce “petit” vélo ! Et quel premier cr ! Hâte de savoir la suite

et très fragile !

Pas encore testé, tu me connais j’ai un style … réservé moi :sunglasses:. C’est clair qu’on voit bien que ça doit mal supporter une tentative d’arrachement.
A l’usure c’est comment ? (enfin si t’as réussi à aller jusque là sans les déchirer)

En gamme, il n’y avait que le 9.0 au dessus, avec un Factory, mais préparé aussi souple je supprose. Les mécanos Fox m’ont dit que sur pas mal de vélos il mettait des amortos Factory avec la clapeterie Performance. Ou un Performance en Kashima :). Bref, ça veut pas dire grand chose, sur un vélo neuf. Sur le ridefox.com, je crois, tu peux taper le code à 4 chiffres de ton amorto/fourche et avoir des infos sur le setup d’origine (pas très compréhensibles). Bref c’est HS, mais je ne crois pas que je rechangerai l’amorto d’origine sans y réfléchir avant.

ça résiste très bien aux frottements des gants, par contre j’ai des trous partout des chutes, des morceaux arrachés en passant dans les ronces,…

J’me demande si le pignon de 9 sert vraiment sur cette cassette. Devant, c’est un 30 dents?

autant qu’un départ en 10 ou 11 dents si le plateau est choisi en conséquence

Je me le demande aussi. C’est juste bon à faire de la liaison sur le bitume. Devant c’est un 32

Et puis ça sert à avoir une étendue importante de développements sans grossir (et alourdir) exagérément le grand pignon : 320 grammes la cassette pour 488% d’étendue, c’est très très bien.
Par contre, ça coûte une couille (voire les deux suivant comment on y tient), 270 euros la cassette … faut espérer qu’elle dure suffisamment de kms …

Si ça me gonfle trop (la couille qui me restera :wink:) je peux repasser en 2X10, il y a une possibilité de mettre un dérailleur avant.