VPC vs Bouclards

Je voulais dire dans ta région et je parlais de l’organisme de formation :

S’ils proposent ces formations, c’est qu’il y a peut-être de la demande, donc des magasins qui vont finir par proposer le service.

moi j’ai l’inverse a 2 kms de chez moi, un gourou de la suspension qui bichonne les velos, et qui du coup est devenu un shop. l’ideal. va falloir que je prenne le temps d’y emmener mon trek pour la revision. au fait, MDN performance !

1 J'aime

Yep, j’ai le même à coté de chez moi, le gourou de la suspension qui a fini par ouvrir son atelier. Mais c’est un gourou monomarque, Cannondale. Malgré la niche, ça fonctionne. Donc je vois pas pourquoi des shops n’arriveraient pas à rendre le service rentable.

en gros faudrait que des bouclards tous les 15mn sachent tout faire ??? c’est pas réaliste vu le nombre de magasins où ils sont 2 ou 3 à bosser…

A 30min de route ca fait deja un bon rayon quand meme. Ca peux m’amener sur Frejus par exemple.
L’avantage du bouclard c’est la proximité. Si c’est loin et qu’il faut que tu y ailles 2 fois (une fois pour apporter, une fois pour recuperer), bah tu envoie en colis parce que trouver 2 crenaux horaires de 2h30 c’est compliqué et que en plus, l’essence et le peage, c’est pas gratuit et finira par te couter plus cher que par un transporteur meme pour une fourche.

Il va falloir que les bike shops revoient leur modele economique. La plupart ne sont pas meme pas investit dans la scéne local de VTT. Hormis quelques maigres reductions pour des adherents de club.
Ils ne jouent pas un role de « hub » social des VTTistes locaux.

Ca c’est quand même un peu utopique non? Des associations peuvent bien jouer un rôle social, mais un magasin qui a un enjeu économique fort et qui est donc en concurrence directe avec d’autres magasins, va avoir du mal à faire du « social ». Il peut à la limite « sponsoriser » une initiative locale, mais est-ce vraiment rentable? Ca va lui rapporter de la reconnaissance d’initiés, comme toi ou moi, qui allons les voir que pour 1 révision par an. Le reste du temps on va lui casser les roubignoles pour des trucs qu’on sait faire aussi bien que lui…
Comme tu l’as dis d’après ton podcast, la rentabilité ils l’ont sur les non initiés, et, visiblement, ça leur suffit, en tout cas aux bouclards historiques qui m’entourent, et plutôt que de s’emmerder à étendre le service proposé à des emmerdeurs qui savent presqu’autant qu’eux, ils ont le VAE et les retraités qui les sauvent, chez moi.

Mais je ne suis pas certain que de nouveaux magasins s’ouvrent sur ce modèle là. On peut espérer de nouveaux concepts, qui intègre peut-être justement la VPC en ne misant pas que sur la rentabilité de la vente de vélo, mais sur le service, que rend le vélo…

Bah au Canada les programmes de type « trail adoption » ou les magasins de vélo (entre autre) sponsorisent l’association locale (2500$ le ticket d’entrée) sous la forme " ce sentier est sponorisé par untel…) marche plutot tres bien.
Ca leur permet de s’investir dans le terrain de jeu local dont les riders locaux profitent tous les WE.

Un sentier c’est un sentier, c’est en accès public (piétons vtt etc) je vois pas pourquoi il serait sponsorisé par quiconque .
En plus il faut voir à qui appartient le terrain dans lequel passe le sentier .

Parce que c’est un moyen d’avoir une visibilité pour le sponsor (a l’entree du sentier, y a une pancarte avec le nom du sponsor).
C’est une des manieres de generer des rentrées d’argent pour l’association locale qui investit dans les sentiers locaux en entretien (un trail builder, ca se paye) et en creation.
Ce sont des sentiers officiels qui sont maintenus par l’association locale. Le proprietaire etant en general la commune ou la province (BC).
L’accés au sentier n’est pas forcement autorisé aux pietons suivant les endroits. Il y a pas mal de sentiers VTT uniquement.

Au Canada. Parce qu’en France , t’as pas de spécificité sur l’usage d’un sentier.
On ne peut pas interdire l’accès aux piétons dans le domaine public

Faut pas parler de sentiers, mais de trail vtt ou de piste vtt même en Francais.

Ca existe chez nous, et dans ce cas effectivement il faut des sponsors.

Chez nous ce genre de piste ça se fait sous la chapeau , sur des terrains prives appartenant à des priorios éloignés.
Donc on ne peut pas sponsoriser ce qui n’existe pas officiellement

Des sponsors… doivent pas être tout droits les trails… :stuck_out_tongue:

Si ca existe en station en France. Tu as des pistes VTT uniquement sur du domaine public.

et tu veux que ça reste comme ça ou que ça change?

Par chez moi, c’est pas très clair la dessus. Les plus gros « trailbuilder » du coin, ils font ça sous le manteau (ou sous le chapeau?). Ou plutôt ils faisaient. Ils ont monté une association maintenant et ont des aides et sponsors, tout en restant sur du nettoyage de sentiers sur terrain privé (avec « autorisation » implicite, c’est à dire, pas de grillage ou panneau tous les 50m…). Ils sont soutenus par la MBF et par quelques magasins locaux (qui doivent leur faire une remise), ce qui leur permet d’avoir un peu de « poids » et ça aide à résoudre certains problèmes.
Mais ils ne veulent pas entendre parler d’exploitation commerciale de leur actions. D’ailleurs si jamais ils croisent un Cédric Tassan, il a intérêt à passer vite et sans faire de bruit. Mais c’est un peu ambigüe comme attitude je trouve. S’il n’y a pas à un moment une prise de position en faveur du VTT par exemple, ces actions et les sentiers qui vont avec risquent de disparaitre avec ceux qui s’en occupent aujourd’hui. Ils essaient d’attirer les plus jeunes ou d’autres personnes dans ces actions, mais c’est pas évident si ça reste sous le manteau, tout en essayant de rester discret pour ne pas avoir 1000 riders par jour sur les sentiers, avec les dégats qui vont avec, sur le sentier et sur la réputation des VTTistes…

C’est un problème un peu général. Y a bcp de gens qui roulent mais peu qui entretiennent et qui ouvrent des trails.
La France est clairement dans une position a la « con » de ce point de vue la.

J’ai fait 2 cartes de mon coin.
La premiere ce sont les sentiers « historiques » avant que les VTTistes ne commencent a creuser c’est a dire ce qui existait y a 25 ans environ.
En sachant que en violet, ce sont les DFCI donc intérêt autre que pour monter très très limité.

Maintenant la carte version 2020.

Beurk !
Je préfère me passer de ma fourche 10 jours (bon en pratique ça n’arrive jamais, je fais tout seul, ou je vais voir chez CRC ou Royal Suspension) et éviter des trucs hideux au milieu de la nature.

Bah ? Oups, j’ai failli dire une méchanceté sur les couleurs de tes vélos ;p

1 J'aime