Vendée globe virtuel

En cette période de confinement ou les vttistes jouent les hamsters au fond de leur garage, je me demandais s'il y en avait parmi vous qui comptaient participer au Vendee globe Virtuel sur la plateforme "virtual regata" ?

Ce sera ma quatrième participation depuis que Olive (pour ceux qui s'en souviennent) m'en avait refilé l'envie. D'ailleurs j'espère bien l'y retrouver encore cette année car nous bataillons généralement dans la même catégorie et la même portion d'océan.

Le jeux est gratuit pour autant que l'on ne cherche pas à équiper son bateau avec des options.

Alors s'y d'autres ici y participent ou comptent y participer, ce serait amusant de se retrouver sur le jeu et de s'amuser à la stratégie et l'analyse de fichiers météo.

:anchor: :sailboat: :earth_asia:

Quelle bonne idée
Je vais regarder ça

Mathieu participe, moi aussi mais chaque fois je pars et puis j’oublie... Mathieu lui va jusqu’au bout.

C’est quoi ton identifiant? Lui c’est Matmatfire

Bah c'est "roudou" histoire de pas me compliquer la vie.
Je suis arrivé assez tôt sur ce jeux, du coup j'ai pu choisir sans me casser la tête.

Ok. Repéré.
Zut, il est déjà devant.

Et toi c'est quoi ?

Moi c’est Krosim, je sais pas si je suis devant mais t’inquiètes pas je vais pas le rester si c’est le cas

@Jeanphi l'avait fait il y a qqs années, maintenant je ne sais pas.

Ha en effet. J'avais bataillé avec lui d'ailleurs.
Il avait réussi un coup de maitre, et moi quelques erreurs je ne suis jamais parvenu à le remonter.

Je vois que tu fais que le vendée globe, je ne sais si ça apporte vraiment beaucoup mais quand tu fais d’autres petites courses sur 24h ou quelques jours avant, ca apporte de l’argent pour mieux équiper son bateau.

Une fois que tu as fais le VG, plus rien d'autre ne compte :wink:

2 J'aimes

J'y suis aussi :slight_smile:
lolo1704

Ha c'est toi !
Je venais tout juste de te voir sur VR.

Après avoir pris des routes bien différentes (surtout Mathieu), on se retrouve tous les trois presque au même endroit à viser le même trou se souris.

Y'a Lolo qui est parti sur une trajectoire improbable.
On risque de ne pas avoir de ses nouvelles avant le cap de bonne espérance. :earth_asia: :sailboat: :rowing_man:

Oui et les vents ne sont top la ou on est...

Oui je me crois en vacances, peut etre une petite escale dans les iles canaries :blush::beach_umbrella:

T’as pris ton vélo virtuel pour l’escale ?

Je me suis amusé à examiner un peu ta situation.
C'est vrai que pour le farniente, tu es bien situé. En revanche, niveau compète, je ne vois pas, pour toi, de solution satisfaisante sur les 7 prochains jours. Essaye de faire de l'ouest tant que tu peux.

De mon côté je dois dire qu'il y a pire compagnie à voisiner :wink:

Au sens où il s'agit de "vrais" concurrents ?

Oui.
C'est vrai que si on ne s'intéresse pas à l'épreuve ou à la voile, cela n'évoque pas grand chose.
Voici le classement réel:

Sinon pour la petite histoire:

Apivia est mené par Charlie Dalin, le chouchou de François Gabart vainqueur il y a 8 ans.
Hugo Boss, piloté par Alex Thomson, une légende de la course et qui compte bien la gagner.
Et PRB est historiquement le nom d'un bateau qui, jadis, a gagné la course mené par Vincent Riou.

Bref, je sais bien que tout cela est virtuel, mais si l'on s’immerge dans le jeu, ce qui est aussi un tout petit peu le but, et bien cela participe au plaisir d'y jouer.

Je ne suis que de loin la vraie course (en gros j'ai vu les images du départ et découvert que tous les bateaux semblaient avoir des foils maintenant).

Sur la carte des vrais, il y a "Charral" qui a fait demi tour : déjà plus de steaks à bord ?
:upside_down_face:

Tous les bateaux récents, oui.
Si tu regardes la cartographie de la course réelle, tu peux te dire que tous ceux qui ont pris la route ouest (dans le golfe de Gascogne) sont équipés de foils. Tandis que ceux qui ont pris la route sud sont à dérives. Ils choisissent la route en fonction de la météo qui va favoriser les atouts de leurs bateaux.

Il a pété un truc critique (une bastaque (un hauban de mat)). Il rentre au Sables d'Ologne pour réparer. Ils ont le droit de revenir au port de départ jusqu'au 18 novembre. C'est ce qu'à déjà fait Fabrice Amadeo qui, lui, avait pété un truc en tête de mat.

C'est ce qu'avait fait Michel Desjoyeaux lors d'une édition et qui avait quand même fini par gagner.