La suisse et ses montagnes folles

Je viens de tomber sur une séries de photo d’un petit groupe qui rentre du Grindelwald, montagnes en dessous de Berne

Et franchement c’est juste fou !

Quand je repenses au trip Davos de @Bizangoo , au séjour vtopo de bigjim autour de zermatt …

Alors moi qui suis dingue de ces choses je me dis bordel jme fais chier a descendre au fond du Valais en station, je penses prétendre à aller dans des coins comme la vallée Mustaïr même si cest frontière italienne bref

La suisse c’est juste fou !
Et la pour le coup je crois que je me décarcasserais volontiers pour organiser un randonet en suisse, typiquement le Grindelwald me titille vraiment.

Bon les premières neiges arrive dès 2000m mais bon

Du coup je commence a trouver des trucs à faire, je me fais des notes …

@koyote toi qui est bien placé, tu as déjà monté des trucs sympa en suisse ? A part les suissesse *

Je suis comme un gamin une fois en montagne, j’ai adoré mes 10j sur les menuires / Méribel, monter à 3000m a l’aiguille de peclet c’était fou !

Bref, c’était mon petit post du soir qui j’espère aboutira à un truc sympa pour 2020

2 J'aimes

Le soucis, c’est quand t’annonceras le tarif pour 3j… ça rale déjà pour le Luberon, alors la Suisse…

plus de montagnes que de suissesses en tout cas :frowning:
et oui ya plein de trucs sympas, hors stations ! (bon l’avantage des stations c’est qu’il y a des remontées pour pas faire 5000m de d+ à la pédale :wink: )

En fait ya 2 ans avec Juju on a fait des 1er repérages pour un WE « randorencontre » en Valais. Il a compris que c’était un chouette terrain de jeux et qu’il était temps de changer de vélo :slight_smile:
Les traces existent, on verra en aout l’an prochain de nouveau, en fonction de mes déplacement pro pendant l’été pour remettre ça !

1 J'aime

La montagne c’est beau , grandiose , il y a des singles de fou (ou pas), mais tout ça se paye,
Soit par remontée mécanique (et ça perd un peu de son charme parce que les pylônes c’est moche) , soit au prix d’un effort important et une montée pas toujours très drôle .

J’ai repéré des super trucs à faire (pas en suisse mais chez les ploucs du pays qui est à l’ouest ) , sauf que quand tu réfléchis à ce qu’il faut faire pour atteindre le départ de la descente, t’as intérêt d’être avec des gens motivés (sinon tu te fais trucider)

L’avantage que peux avoir la suisse cest quelle est vraiment centrale et fiancierement parlant le trajet coûte que dalle comparé à ceux de l’est qui doivent descendre dans le luberon !

Apres oui si hébergement en dure il y a ça doit pas être donné mais, ça resterait une destination de rêve si c’est organisé tip top

Cela n’engage que moi mais entre le luberon et la suisse ou autre région montagneuse… je réfléchis déjà moins et j’aurais aucune réticence à lâcher les billets !

N’empêche que brup a pas entièrement tord, aller chercher les 2000 2500m, sans remontee mécanique ca pique un peu ou alors en elec ? :stuck_out_tongue:

Le petit bébé randosuisse prendra le temps quil faudra pour arriver à maturité mais jy tiens.

Un RandoNet un poil plus cher, ça peut passer, si la destination en vaut la chandelle. Sinon on risque de tourner sur ce qu’on maitrise. Reste à voir la taille du poil…
Perso, c’est pas un frein.

Ça commence à dater un peu , mais en pleine station hupee du Valais (zermatt), on avait trouvé une nuitée pour presque rien . Après c’était un peu limite en terme de confort, mais vu ce que ça nous avait coûté (~15€) on n’allait pas se plaindre.

Ce que je sais c’est qu’en Suisse y a plein de trains qui peuvent te monter bien haut.
Ça fais remontee mécanique un train, je suis pas sectaire moi…
Après pour aller chercher y a bien un truc qui est autorisé là bas mais niveau budget ça pique, c’est l’heli biking :slight_smile: remontee super rapide assurée et dépose possible au bout du monde :wink:

la suisse c’est central ??? en europe peut-être, mais pas en france :slight_smile:
Ca dépend aussi de la destination. Le bas-valais est assez vite accessible, le haut valais, les grisons,… beaucoup moins !

et la bouffe
et les transports

bah, des secteurs que je connais, tu monte en « siège » d’un coté de la montagne et tu redescends de l’autre. Alors tu les vois pas les pylônes en roulant :slight_smile:
L’avantage de la suisse, c’est qu’il y a aussi un gros réseau de bus et trains qui acceptent les vélos :slight_smile: et là ya vraiment pas de pylône :wink:

c’était le millénaire passé ça nan ?

Une RandoRencontre en valais ou dans les grisons reste toujours dans un coin de ma tête, pour pouvoir changer de destination au dernier moment selon la météo, sans avoir trop de frais

ça pour ma part c’est totalement exclu !
je préfère encore ne pas rouler que de prendre l’hélico pour une dépose au sommet.

les vttistes ne sont déjà pas toujours bien vus, encore moins depuis l’avènement des vttae. Alors l’hélico… c’est vraiment tendre le bâton pour se faire frapper !

1 J'aime

Il y a des coups de dca qui se perdent

Oui bien sûr. A la base je voulais dire que la montagne c’est exigent , ça un prix.
Soit au sens propre (remontées mécanique) , soit au sens figuré (bavante )

tu peux aussi faire un mixe !
typiquement le illhorn… 30km « globalement » descendant.
tu peux faire les 1300 1er mètres de d+ en bus, sinon par la route ou de la piste.
il te reste les 1300 derniers m de d+ à faire à la pédale et en portage.
sachant que les 1300 1ers m n’apportent rien du tout en terme de point de vue ou d’intérêt vttesque
La suite est assez corsée pour se préserver physiquement !
(si vraiment il faut, ya encore 500m de d+ à chercher en télésiège :slight_smile: )

C’est pas à mettre en concurrence, c’est plutôt complémentaire : tu te vois aller en suisse en novembre ? niveau météo j’imagine que c’est pas ça.
Le Luberon on y va car on sait qu’il fera ni trop froid, qu’on a une certaine probabilité d’avoir du beau temps et de rouler au sec, tout ça début novembre tout de même. C’est pas de la haute montagne certes mais très beau (colorado provencal …) Pour le prix sûr que c’est un peu plus cher mais le gîte est top.

Bref ya pas que la haute montagne :smiley:

Je les mets pas en concurrence directe attention, je donne ma position quant aux dépenses qu’engendrent l’un et l’autre

Pour moi je préfère largement claquer autant si ce n’est plus pour aller en suisse que descendre dans le luberon vu ce que coûtent autoroute essence etc … bref c’est ma position la dessus.

Novembre ou pas là n’est pas la question :stuck_out_tongue:

Et la suisse en camping, c’est jouable ?

C’est quand même pas le même public .
Dans le luberon on peut rouler avec tout le mode (enfin presque)

La suisse et la montagne de façon générale, on se trouve vite face à un dilemme :

  • soit avoir des parcours accessibles au plus grand nombre , mais ce qui va s’avérer frustrant compte tenu des possibilités qu’offre le terrain.

  • soit « exploiter » au mieux ce qu’offre le site , mais à l’inverse tu vas frustrer ceux qui ne sont pas au niveau, soit parce que c’est trop technique ou trop physique (les 2)

nan c’est interdit le camping en suisse. minimum des hôtels **** :slight_smile: