Bonne nouvelle sur le front de la sécheresse

Cet aprèm, inquiet de voir les rivières du coin à sec et d'entendre l'herbe des alpages craquer sous mes pieds, je suis allé me balader du côté du réservoir d'eau pour les canons à neige de la station des Brasses.
Ouf ! Les 50.000 m3 sont presque pleins (en pompant l'eau d'un torrent 700m plus bas).

Pensée à nos élus qui prennent soin de l'activité économique des montagnes en finançant ce genre de beaux projets :pray: (et en plus ils font du vélo de route)
Grâce à cela on assure sans aucun doute un bel avenir à nos petites stations de moyenne montagne.

Montagne durable qu'il disait le néo-cycliste...
On est sauvé ! :confused:

Surtout ne vient pas sur Hirmentaz. Ils sont en train d’agrandir leur retenue mais en ajoutant des drains depuis le sommet. Ils ont défoncé la montagne. On dirait une carrière. Une honte

1 « J'aime »

Le pétrole ce sera jusque la derniere goutte. La neige jusqu'au dernier flocon... ca finira comme aux JO de Pekin avec juste des pistes blanches au milieu des cailloux et plus rien autour...
Belle vision d'avenir pour la montagne :pensive:

1 « J'aime »

Le plus absurde dans leur flaque c'est qu'elle soit à l'air libre ! qui fabriquerait raisonnablement une citerne pour ses propres usages (arroser son jardin par exemple) mais la laisserait ouverte ?

1 « J'aime »

Tant qu'il y aura des égoïstes et une société basée sur le fric avant tout , il n'y aura pas d'évolution environnementale ! :triumph:

Les JO n'étaient pas exceptionnels. Chaque années dans les stations de ski de ma région on voit des pistes (de ski de fond ou alpin) enneigées au canon/camion avec de l'herbe tout autour.
C'est malheureusement devenu la norme.
Seulement entre les déficits d'eau quand il faut remplir les réservoirs et le réchauffement des températures hivernales qui font fondre la neige rapidement, il ne faut pas sortir de HEC pour comprendre que la neige de culture est une impasse économique (et accessoirement écologique pour ceux qui se sentent concernés).
Même en essayant de me mettre dans la peau d'un gros libéral capitaliste climatosceptique populiste anti-écolo de droite (un genre de Wauquiez si vous voyez), je n'arrive pas à comprendre le raisonnement des gens qui promeuvent ces investissements.
N'y aurait-il qu'une motivation électoraliste ? Je veux bien le croire, mais là aussi ça me parait un pari très incertain car les consciences changent.

Accessoirement je pourrais boycotter la station, mais c'est à 10 minutes de la maison et mon fiston adore aller skier avec ses potes quand il n'a pas école. Alors je ne me vois pas lui interdire d'y aller.

Réfléchis tunes à court terme ...

Tu peux aussi leur envoyer le lien vers cette discussion :wink:

1 « J'aime »

Qué tunes ?
Les stations qui sont déjà dans le rouge s'endettent sur des décennies pour financer des installations dont tout le monde sait qu'elles ne seront jamais rentabilisées.

Le seul "bénéfice" économique c'est de maintenir à court terme une activite déjà pas fleurissante de saisonniers et d'emplois précaires locaux (moniteurs de ski, employés des remontés, quelques restaurants...). Tout ça avec un coût exorbitant.
Les seuls qui gagnent du pognon dans l'histoire ce sont les terrassiers qui creusent la montagne et les vendeurs des canons.

J'y vois juste une incapacité d'envisager un autre modèle que ce qui était pertinent il y a 40 ans.
Comme une forme d'aveuglement je trouve.
Et puis il ne faut pas négliger aussi la difficulté à abandonner l'image valorisante que le ski a donné à la région. Le mythe du moniteur de ski savoyard était une source de fierté inestimable des locaux.

Et on ne parle même pas de l'aspect environnemental.

T’as qu’à utiliser l’eau pour arroser ton jardin .
:wink:
Bon apres, que l’eau soit stockée , ça ne me choque pas, pas plus que des particuliers qui ont une piscine remplie à l’eau potable

Si les canons à neige ne tournent pas depuis plusieurs mois c’est peut être normal que la retenue soit pleine ? Et puis il y a bien un trop plein non?

Quand il pleut fortement, genre gros orage , il y’a un trop plein d’eau qui arrive d’un seul coup, l’eau ruisselle et va directement dans les rivières, puis à la mer. Donc cette eau est perdue . Si on récupère de l’eau qui part à la mer , je ne vois pas le problème.
Surtout qu’en plus quand la neige fond , l’eau continue son chemin .
(pas comme l’eau des piscines qui part dans les eaux usées )

Par exemple cet hiver , il y a beaucoup eu de précipitations a Noël, presque trop, ça avait débordé de partout , associé en plus à de la douceur , c’était inondé . Et bien cette flotte supplémentaire a servi a alimenter la neige de l’hiver qui n’est plus tombée du ciel.
De toutes façons l’eau n’allait pas alimenter la nappe, elle partait direct dans les rivières qui alimentent le Rhône .

Par contre , si l’eau était pompée dans une nappe ou qu’on récupère 100% d’un mince filet d’eau dans un ruisseau , là ça me dérangerait plus .

On ferait mieux de regarder le problème des piscines individuelles à mon avis, c’est bien plus problématique qu’un lac.
D’ailleurs on fait quoi du Leman ? Ces suisses qui confisquent l’eau du Rhône pour alimenter un jet

7 « J'aime »

Pas tout à fait quand même, c'est perdu pour l'homme, mais c'est un fonctionnement naturel. Les épisodes avec des débits inhabituels sont probablement assez nécessaires pour l'équilibre du milieu aquatique.

1 « J'aime »

Alors l'eau du réservoir situé à 1200 m d'altitude est pompée au printemps dans un torrent qui passe dans la vallée 600 m plus bas. Ensuite elle s'évapore tranquillou tout l'été en attendant son utilisation dans les canons en décembre.
Il n'y a aucune recharge naturelle du bassin, à part la pluie qui tombe dessus.

A ma connaissances c'est comme ça que fonctionnent la majorité des réservoirs pour les canons à neige.

Petite précision : La pénurie d'eau dans la région ne date pas du mois de juillet. On manque d'eau (neige ou pluie) depuis l'été dernier. Donc ils ont rempli ce réservoir quand on était déjà en pénurie.

(Uniquement les Greens, pas les parcours, ce qui doit représenter 200ha en tout en France)

ce qui me dérange dans l'histoire c'est la consommation d'energie pour remonter l'eau.

Mais après, au printemps, ça veut dire fonte des neiges, donc c'est le moins mauvais moment pour aller prendre de l'eau dans une rivière.

oui mais comme j'ai dit, l'eau une fois qu'elle est partie dans une rivière, elle ne permet presque plus à alimenter les nappes phréatiques(*), elle va direct à la mer. Du coup, lors d'une crue, la situation de sécheresse ne change rien
C'est juste qu'il ne faut pas trop abuser, sinon les poissons de la rivière ne vont pas aimer.
C'est pour ça que je dis que si l'eau est récupérée au bon moment (crues, fonte des neiges), je ne vois pas trop le problème.
(ça ne dérange moins que des gens qui prennent des douches de 50l et plus ou qui arrosent leur gazon/ lavent leur suv à l'eau potable)

(*) après c'est plus compliqué que ça, il y a quand meme de l'eau de rivière qui s'infiltre, sinon on ne parlerait pas de résurgences