VTT 2 roues motrices et autres

Ce matin c’était le salon du vélo à Orchies il y avait quelques curiositès








Un cadre en bambou :flushed:

et de très beaux vèlos :heart_eyes:

1 J'aime

oo le vélo en bambou. Au premier regard en diagonale, je me suis dit c’est quoi cette horreur. Et puis je vois « en bambou ». Ah ok. Pas si mal en fait. finalement, c’est peut-être lui le vélo le plus futuriste de ce salon :slight_smile:

C’est un vélo en fibres de carbone, mais naturelles :slight_smile:
Il y a un vosgien qui fait ça depuis pas mal d’années, je crois, oui tiens
https://inbo.fr/fr/

Par contre les prix :crazy_face: :crazy_face: :crazy_face:

C’est fait par eux :wink:

Ils sont moins beaux que les autres, mais vachement moins chers …
(bon, ils sont faits au Ghana, ceci explique cela)

3600€ rien que le cadre. C’est le prix d’un titane très correct. Au niveau poids, ça a l’air pareil d’ailleurs. C’est marrant, les sections sont d’un diamètre qui a l’air comparable à un acier. Ils doivent s’y retrouver avec l’épaisseur. Où alors ils trichent et mettent un truc dedans.
En espérant que ça craigne pas les bébêtes…

je leur souhaite du succès, comme n’importe quelle marque de vélo. Mais pitié, pas l’argument écologique avec ce genre de produit, pitié.

1 J'aime

Non, ça ne craint pas.

Ecologique peut-être pas, mais l’argument social on peut : une boite proposait des kits : le vélo vendu ne comportait que les jonctions et sur place, il te restait à trouver des tubes de bambou, les couper et les emmancher coller.

certes

dans la composition des vtt my-Boo, en plus de la foultitude de composants classiques (fourche/freins hydrauliques etc…), il y a également un peu de résine epoxy dans les jonctions :
« Excellent stiffness due to the sisal-epoxide resin bonds »
https://www.my-boo.com/bamboo-bikes/all-models-2020/my-daka-pro.html

Pas de miracle. Pour les fibres de renfort, il y a un vaste choix correct. Mais actuellement, il n’y a pas à ma connaissance de vraie bonne résine « écolo » à associer à ces fibres naturelles. Pour faire des produits qui tiennent la comparaison en tenue méca (voire les normes), t’es un peu obligé d’y mettre une résine classique… et donc bien crade.

Le bilan écologique de tels cadres doit quand même être largement inférieur à un cadre en ferraille / alu + peinture, vernis et autre protections et traitements thermique. Sans compter l’énergie pour souder tout cela VS un simple mélangeur pour réaliser le composite.

1 J'aime

oui sûrement. Mais à ce moment, ils mettent une mention du genre « réduction empreinte écologique ». Vu leur affiche, il te présente ça comme un vélo très très vert. Alors qu’en fait, il est encore bien loin du raisonnable.

Je suis sensible aux efforts faits, en toute circonstance. Mais j’ai du mal quand la pub s’éloigne de la vérité, par abus de langage… ou abus tout court, jusqu’au green washing.

Comme beaucoup ici, je conchie le green washing mais pour le coup cette marque semble faire des vélos dont, in fine, le bilan écologique semble largement inférieur à des cadres classiques, avec en prime le bon gout d’être renouvelable (le bambou ça repousse) et quasi entièrement bio dégradable (le bambou ça pourri). En prime c’est solidaire, si j’ai bien vu, fabriqué en Afrique, avec des salaires décents tout en finançant une école.

On fait dire ce que l’on veut à un site internet, reste que il y a des gens qui mettent en pratique les belles idées et valeurs écolo et humaines. Alors pourquoi pas cette boite ?

Je trouve que la première page de leur site est infiniment plus proche de la réalité de leur produit que leur affiche au salon :

Sur l’affiche, c’est le vert et le mot écolo qui arrive en premier. Sur le site, le fameux mot talisman « sustainable » n’arrive que tout à la fin. Et c’est très bien ainsi qu’il soit mis en retrait, parce que fabriquer des cadres en bambou, c’est une piqure de moustique écologique sur le cuir de l’éléphant industriel. Avant ça, ils mettent en avant les vrais bons points de leur produit. Les 5 puces en marron sont nickel. Le bambou c’est cool parce que c’est un super matériau, c’est tout.
Quand tu pousses le truc jusqu’au SR à 8000 boules du lien de @Carbone (https://inbo.fr/fr/velos-bambou/34-l-olima.html), tu as carrément un vélo qui joue dans la cour d’un titane au niveau poids (le prix aussi :angry: ).
Tu verrais d’ailleurs que si le monde entier voulait se mettre à fabriquer en bambou pour être écolo, ça deviendrait un problème… écologique.

1 J'aime

Stocker du bois (du bambou dans ce cas), ça permet de stocker du CO2 :wink:

Le bambou pousse très vite et fournit des tubes légers et très solides. On peut faire plein de choses avec. Et ça pourrit difficilement en plus (je fais des tuteurs avec les miens, ça dure très longtemps même dans la terre).