Vélo électrique à pile à hydrogène

Bonjour,
je vous partage cette info que je viens de découvrir et qui promet de « révolutionner le transport en vélo ».

Pragma Industries, une société française compte développer d’autres produits à partir de cette technologie (drônes, triporteurs, …)

ça fait un peu usine à gaz (hydrogène)

Et ça va être FFC ou FFM? :vttnet:

Quel bruit ça fait un truc pareil?

Bonne question !

Pour le bruit j’ai visionné plusieurs vidéos dont celle-ci mais le bruit du vélo est couvert par un fond musical ! Dommage !

Oui !

Je suis impatient de voir des triporteurs à pile à hydrogène. Le transport des marchandises sur petites distances risquent d’être vraiment intéressant.
Il y a quelques temps j’avais essayé le vélo cargo électrique (Urban arrow) d’un copain qui réside à Gap, c’est déjà bien efficace !

Je ne vois pas trop ce qu’apporte là pile à hydrogène par rapport à une batterie classique si ce n’est la charge rapide : ça doit être lourd compliqué et cher, non ?

Et bien je dirais qu’il faut essayer pour le savoir.
L’autonomie peut-être.
L’absence des matériaux rares nécessaires au batteries, le recyclage…
C’est quand même une piste intéressante à explorer.

je dois en essayer un depuis 1 an. ils sont basés a 500m de mon bureau. je vous dirais quoi…

Ce sont les 500 mètres qui te rebutent ? :rofl:

y"a une brasserie entre les 2, trou duc ! :rofl:

2 J'aimes

Au niveau du bruit normalement c’est la même chose qu’un VAE classique, puisque c’est un moteur électrique. Et des batteries normalement il y en a toujours. La pile à hydrogène, produit de l’électricité qui recharge les batteries. En automobile on parle de prolongateur d’autonomie pas de pile proprement dite. Plus rarement on a de la production en direct de la pile à hydrogéne sans stockage dans des batterie, par ex. pour les lampes d’éclairage autonome. L’avantage sur un vélo, tu recharges en hydrogéne à la pompe en qq minutes et tu repart, plutôt qu’une longue recharge su le secteur.

Ha zut. C’est dommage.
Je me disais qu’en s’épargnant la batterie on éliminait un composant difficile à produire et à recycler.

La batterie doit être plus petite si elle ne sert que de tampon.

Cela demande à être vérifié quand même sur un vélo. Pour les voitures les piles à combustible sont utilisées en prolongateurs d’autonomie avec des batteries, car la puissance à délivrer est importante (d’autant plus que l’on embarque un réservoir à H2) mais pour un vélo, peut être que l’on travaille en mode direct.