Presentation Seb

Salut à tous,

Mon nom est Sebastien, je suis de Hyères dans le Var et j’ai fait connaissance de certains d’entre vous lors du week end de VTT organisé par Antoine en Mai cette année.

J’ai commencé le VTT il y a très longtemps, après être allé voir une manche de la coupe du monde de descente à Cap d’Ail en 1993. Mon premier velo tout suspendu était un Diamond Back Dual Response, que je n’ai plus malheureusement. J’ai fait quelques compétitions de descente au niveau régional, et lorsque je me suis rendu compte que je n’allais pas devenir un champion :slight_smile: je me suis concentré sur mes études et le début de ma carrière professionnelle. C’est d’ailleurs Antoine qui m’a offert mon premier boulot dans l’informatique.

J’ai vécu pendant 10 ans en Angleterre et je suis revenu vivre à Hyères en 2016. Je voulais me remettre au vélo et c’est lorsque j’ai croisé Antoine par hasard que je me suis remis à rouler régulièrement avec lui.

a++

1 J'aime

Bienvenue ici Seb !

Welcome

Salut Seb, on s’était vus au varnet :wink:. Bienvenue à toi

Je me suis dit chouette un p’tit jeune qui va faire baisser la moyenne d’âge du forum.

Bon, cap d’ail 93, pote de @Carquo,…, perdu :smiley:

Bienvenue Seb !

Salut bienvenu ici :+1:t2::+1:t2::+1:t2:

L’aut’hé, il nous traite de vieux !
L’âge c’est aussi dans la tête… Et pour le moment, cap d’ail 93 ou pas, on n’est pas prêt de mettre notre cul sur un vélo de route dans la région… :vtttong: (joke hein…)

Bienvenue !

Merci tout le monde!

C’était autre chose la descente à l’époque…

2 J'aimes

Et c’est quoi qui t’a donné envie de faire du VTT sur cet compet? Le style fluide des pilotes? Ou leurs tenues années 80 ? :vttclin:

En revoyant les images je me suis posé la même question…

Ils sentaient bien le terrain…
Faire de la descente avec un vtt de supermarché avec un demi-cintre, fallait être motivé !

Entre le fluo et les coupes de cheveux, y’a moyen d’hésiter :slight_smile:

ou sur un VAE ! :vtttong:

A l’époque, ça passait en semi-rigide :smiley:
Bienvenue ici, Seb !

Fab’