Le retour de la vengeance des pédales plates

Ca je confirme.
Depuis que je suis repassé en pedale plate, c’est dingue ce que ca securise dans les passages a la con.

1 « J'aime »

Ouep, même en montée parait que c’est bien, les plates :

Hahaha. :heart_eyes::muscle::fist_right::+1::pray:
Merci pour cet article que je place précieusement dans mes signets.
Je crois que cela fait bien 15 ans que je roule en pédales plates pour toutes les bonnes raisons mentionnées dans le texte.

En gros on peut résumer par ceci: les ceuses qui roulent en pédales auto ne sont rien que des fashion-victims. L’essence même du vtt c’est la liberté. Les pédale-plates contribuent à cette sensation.

1 « J'aime »

J’ai fait qqs trucs en plates : la Paute, des DHNet, la descente des Clots, une fois en plates, une fois en auto.

En plates, on est vraiment plus à l’aise dans le technique lent et engagé. Dans le rapide défoncé, les pédales auto ça donne une meilleure sensation de contact avec le vélo, j’ai l’impression.

Au pédalage, je ne sais pas.

L’utilisation des plates, ça dépend aussi de la valeur que tu accordes à tes tibias…
Ce qui veut dire protèges tibias très conseillés dès que ça devient technique (et encore y’a toujours moyen de ripper bêtement en allant chercher le pain…)

1 « J'aime »

Les plates dans les tibias, c’est comme le clipsage/déclipsage des automatiques.
Une affaire d’expérience.

Justement, le temps de bien l'acquérir t'as de quoi te scarifier le bas des jambes...
Et avoir de quoi cautionner tes exploits lors de soirées :wink:

C’est parce que tu positionnes mal tes pieds.
Il y a deux trois truc à connaître pour ne pas se faire désarçonner quand ça secoue.

Ou tes clavicules parce que tu n’a pas su déplipser.

Y'a les 2 écoles et fort heureusement chacun roule ce qui lui convient, fashion victime ou non :roll_eyes:

C'est contradictoire cette affirmation :thinking:
Comment savoir si tu utilises ce qui te convient si tu es une fashion-victim ? :face_with_raised_eyebrow:

Simplement par ce que je roule avec les deux et je passe des autos aux plates suivant ce que je fais :wink:

Aucune contradiction

Chacun roule ce qui veut !

Le petit rapport à la fashion victime c'est juste pour souligner le fait que catégoriser ainsi c'est pas génial génial.. :relaxed:

Je pinaillais pour le plaisir de pinailler. :wink:
Le fashion vicitim c'était pour résumer par un racourcis un peu brutal le contenu de l'article.
La contradiction c'était une simple remarque faisant appel à la logique.
Si tu es victime d'une manipulation (fashion victim) qui te dirige vers un choix, comment savoir si c'est cela qui te convient puisque par définition c'est le manipulateur qui t'a fait faire ce choix.

Moi j’ai roulé avec les 2.
1 ou 2 ans en plate, 5 ou 6 ans en auto, puis 10/12 ans en plate, 3 ans en auto et retour sur les plates.
Bah je prefere nettement les plates.

Faudrait que je réessaie … en pédalage on sent un moins, ou c’est kif kif bourrique ?

Si on parle que de descente, clair que la plate est préférable, à niveau modeste, pour la confiance. Mais sur des plus longues distances, dur de s’en passer. Perso, j’ai essayé la plate sur sortie longue, ça m’a fait quand même pas mal pester, en cherchant trop souvent la bonne position sur la pédale, le manque de rigidité et moins pouvoir tirer rond. Mais c’est peut-être une question d’habitude.
Après sur une sortie plus courte et technique, comme j’ai pu faire hier, je vais surement investir dans de la plate. Sur 27km, j’ai du faire 20km sans clipser… D’ailleurs, je trouve assez pauvre le choix en pédale un peu mixtes, associant bonne plateforme et cales.

T’as lu tout ça ? waoh ! moi j’ai vite craqué. Donc en gros, ça ne change rien pour des péquins comme nous d’avoir des pédales auto, c’est ça ?