Et la technique?

Bonjour a tous

Comment avez vous appris les technique du vtt?
passage de (grosses)bosses, grosse descente, virage secs,freinage…
Je me pose cette question car je pratique du vtt tranquille plutôt ballade(mais en forêt ou chemin) car j’ai 3 petits qui prennent du temps et qui me suivent.
J’aimerai passé a un niveau supérieur (mon cher et tendre aussi).
Est ce que suivre un groupe suffit a apprendre?

Merci d’avance pour vos réponse

:wink:

Bonjour Indy, je dirais sur la tas pour ce qui est de mon apprentissage. Rouler en groupe aide bien si tu roules avec des bons (ce qui est souvent dur), cela te permet de les voir passer “propre” dans des situations où tu passes “en vrac”.

Il dois bien y avoir des livres sur le sujet… mais rien de vaut la pratique.

Le point à surveiller c’est ta condition physique et l’écoute que tu as de ton corps. Dans bien des cas c’est ça qui fait la différence dans un passage délicat, avec les jambes et le souffle et de la concentration on fait des trucs incroyables… à bout de souffle on se gamelle sérieux.

Une autre chose qui aide bien c’est de ce fixer un parcours relativement riche en terrains différents, avec une bonne côte (plutôt au début) du sous-bois technique et du chemin cassant, une boucle de 10 à 15 kms. Et de rouler le plus souvent possible dessus.

Tu vas te fixer un temps de base et voir comment arriver à améliorer ton chrono, évaluer les points qui “bloquent” sur le parcours, comment ta condition évolue suivant le parcours, bref évaluer au mieux comment tu fonctionne sur le terrain, et progressivement les réflexes vont “rentrer”.

Pour la technique “pointue” style meilleure trajectoire je n’ai pas de truc, j’ai fais un peu de moto-cross étant jeune et j’en ai gardé certains réflexes (bien qu’on n’a pas les mêmes ressources… :slight_smile:).

Le plus dur reste l’analyse rapide des 3 à 4 m devant toi et le décryptage des gestes à faire pour “passer” propre suivant les difficultés. Un déhanché pour éviter une souche avec la roue arrière, une prise d’angle exagérée pour contrecarrer une ornière…

Tu as du remarquer une chose, plus on regarde un obstacle (trou, ornière, branche, souche…), plus on va dessus naturellement (gamelle assurée). Il faut voir l’obstacle et tout de suite son environnement pour se placer au mieux et l’éviter ou le surmonter.

oui les gamelles je connais
:wink:
En te lisant j’imagine le parcours que je pourrais me faire (en partant de la maison).Je vais y reflechir et appliquer tes conseils.
D’après mon mari je suis endurante (a notre petit niveau )mais lors des passages difficiles soit j’ai peur (je sens que je ne controle pas assez mon vélo) ou alors c’est n’importe quoi.

Merci de m’avoir répondu aussi rapidement…

:wink:

De rien, si tu roules avec des pédales auto il y a un exercice à faire aussi : sauter au dessus de branches ou petit tronc d’arbres couchés au sol… ça te donne du réflexe et te permettra en temps voulu d’éviter le gros OTB qui fait mal.

Pour les marches, parties très pentues ou descente de la mort il faut savoir parfois descendre la selle de quelques centimètres, ça aide… j’en ai descendues le ventre posé sur la selle… pour te dire si j’étais en arrière.

Je me souvient d’une descente lors d’un randonet en Ardèche dans un champ, pratiquement tout le monde est descendu, certains en cata en bas mais bon, sans gros problème. Viens mon tour, mon Voodoo avait une fourche Sun carbon à faible débattement (d’où une géométrie trop en avant), je n’ai pas descendu ma selle et me suis retrouvé très vite avec une direction trop chargée (frein arrière peu efficace du coup), en bas de la pente il y avait une ornière profonde de 25 cm (et de la place à côté pour passer)… je me suis vautré dedans terrible (OTB), la honte.

Depuis je réfléchit à deux fois avant de partir dans ce genre de traquenard, mais mon Rm actuel permet beaucoup d’approximation dans mon pilotage (130 mm de débattement). :smiley:

Oui j’utilise des pédales auto .
Par contre pour lever les 2 roues(ou 1 c’est pareil) je n’arrive pas plus que 5cm :unamused: y’a peut être un truc a savoir?

J’ai pas encore fait d’otb mais j’ ai vu les dégats que ça peut faire…:confused:

En matos j’ai un (vieux) vertik de sunn avec une fourche 125 (je viens de mesurer):roll: .

Je pensais ausssi a des cours de technique ça existe c’est cher mais ça peut me faire gagner du temps.
Tu connais des personnes qui en ont déjà fait?

Salut Indy,

Ce qui te permettra de progresser le mieux c’est d’intégrer un groupe de vttistes qui maîtrisent les sentier techniques et qui prendront la peine de t’expliquer leurs gestes.

Et à la faveur des difficultés qui se présentent, improviser un petit atelier de quelques minutes pour montrer et expliquer comment négocier le passage.

Tu vois les autres passer. Tu sais donc que c’est possible. Ils t’expliquent comment faire. Tu essayes. Ils te corrigent. Tu reessayes. Et vous continuez la rando.

C’est un peu dans cet esprit que fonctionnent les randoNets organisé par VTTnet, et pour ma part j’ai énormément progressé De cette manière.

Tu te ramasses au plus bas (dos le plus plat possible, bras pliés), il faut une bonne vitesse pour passer un élément assez haut (15/20 cm), à 10 cm de l’obstacle tu te détend complètement en hauteur et tu replies tes jambes au maximum… avec un peu d’entraînement tu passeras 15/20 cm, il faut travailler l’impulsion pour monter encore plus haut.

Non… mais si tu veux gagner du temps c’est que tu as une contrainte de temps dans ton apprentissage… est-ce vraiment le cas ?

A ça oui, surtout dans les relances… hein Roudou ? :slight_smile:

Effectivement, les RandoNets et en général les randos sportives sont de bons endroits pour progresser… mieux, tu peux aussi t’inscrire à des compétitions en challenge Ufolep avec une Licence à la journée. Si la course ce déroule en boucle courte à faire 3 à 4 fois c’est très bien car tu va côtoyer des gens expérimentés et les voir rouler vite dans des terrains accidentés… parfois tu vois même très bien les premiers lorsque qu’ils te mettent un tour dans les dents… :smiley:

Au fait Indy tu es ds quel coin ?

Je suis comme Roudou : pour progresser c’est idéal de rouler réguliérement avec des gens ayant un bon niveau technique. Bande de potes, randoNet, club, belles randos, etc…

A voir aussi les stages UCPA (il y en a pour adultes) et les moniteurs cyclistes MCF.

Ensuite pratiquer, pratiquer, pratiquer…

Roudou j’utilise cette méthode avec mon z’homme qui est plus calé que moi en technique ; il passe ,je me dit que je peux le faire, je me rétame; je réessaye (ça peux durer longtemps :unamused: ).
Justement ce que j’aimerai c’est progresser pour être au moins a son niveau afin qu’on se fasse plaisir.
A vous lire je pense manquer d’entraimenent …

Je me suis fais un petit programme 2 fois par semaine + le week-end avec lui ça devrai le faire .

Demain j’esserais ta méthode pour les obstacles momo-fr , sur un rodin de bois.
Pour les contraintes pas vraiment on a acheté nos vélo il y a 8 ans car on sentais déjà en nous l’esprit vtt mais pas pu les utiliser(comme vrai vtt) on a enchainer 3 bébés…ils grandissent et j’ai très vite envie de rattraper tout ce temps…
On en a 2 sur 3 qui ont attrapé le virus …
Pour les randonet j’y ai pansé mais on pourra pas les faire régulièrement justement a cause des petits loupiots sinon ce serait chacun un dimanche mais bon c’est pas trop dans notre esprit.
On viens d’acheter un vélo pour la plus grande dur de passer devant les nouveaux vtt tous léger et super bien équipé.

Sinon on habite en région parisienne.Dans le sud de l’essonne.
Y’a des coins sympa et moyen de récuper un bois de chez moi(30mn) en passant par peu de bitume :stuck_out_tongue:

Si ça continue, va falloir prévoir des garderies sur les RandoNets.
Avec tous ces bikers empêchés de WE au vert pour cause de progéniture, c’est peut-être un bon filon pour remplir les gîtes :wink:

Oui une garderie très bonne idée mais alors il faut une nounou habilité vtt :wink:

Momo j’ai essayer comme tu me l’a indiqué pour lever les 2 roues ça va mieux …

:wink:

merci

Des petites nouvelles de l’entrainement.
Cela a fait son petit chemin depuis que j’ai écrit mon 1er post.
J’ai consacré au moins 2h par semaine juste pour apprendre a lever ma roue.
Comme je sors mon vélo 4 fois par jour j’essaye un peu a chaque fois.
Mais vraiment je bloque.

J’ai essayé avec de la vitesse, dos plat ,je me lève d’un coup(je tire sur le guidon), impulsion (mais assise sur la selle)vers le haut ma roue monte allez de 15cm…
Sinon en ne prenant pas d’élan, sur petite vitesse ,une fois sur 3 je dirai 30cm
Y’a un truc que j’arrive pas a avoir .

J’ai assisté a la coupe de monde de trial vtt a Buthiers ils sont impressionnants les gars (les filles aussi d’ailleurs)!!!

Sinon Moi qui croyait que le vtt faisait travailler que le bas faux j’ai super mal aux bras maintenant
:unamused:

Bon si vous avez des conseils je suis preneuse, vous avez mis combien de temps a savoir faire ça (il parait que c’est le classique de base très facile d’après les site de freeride =dégoutée)
Merci d’avance

En VTT c’est tout qui travaille… évidemment (surtout la tête d’ailleurs…)

Aucune idée… mais les quelques bûches que je me suis pris m’ont assez vite fait prendre des réflexes, en fait c’est une question de survie… :wink:

Il faut apprendre à lever les jambes, les bras c’est simple (avant du VTT), les jambes moins (arrière du VTT) les 2 coordonnés c’est le plus dur…

Allez courage. :wink:

PS : j’ai une côte fêlée depuis samedi dernier, grosse bûche en forêt, je suis tombé sur une vilaine souche d’arbre dans une zone sableuse à souhait… je vais rester au calme 2 à 3 semaines… grrrr.

Heureusement momo tu ne rates pas grand chose vu le temps…
J’ai laissé le vélo pour courir un peu sous la pluie c’est moins génant mais avec une cote félée(aie) ça le fait pas
: :confused:

A+