Chaussettes Merinos

Alors jai essayé le maillot de corps merinos de chez décathlon. Alors oui c’est confortable, ça tient chaud , mais trop . A chaque fois, jai cette sensation de chaleur moite, qui n’est pas agréable.
L’autre jour il faisait -7 je suis monté qu’avec ça, car je commençais à crever de chaud. Mais j’aurais préféré garder la 2ème couche que de ne porter qu’une couche. (Avec 1 couche, on sent le petit air frais qui vient rafraîchir la transpiration)

L’autre souci que j’ai avec ce maillot merinos decat, c’est qu’il part en lambeau alors qu’il n’est pas vieux. Ça aurait pu être des mites (et non mythes) mais les seules que j’ai eu chez moi , elles préfèrent la farine et le chocolat .
Est un problème avec ce modèle particulier ou une fragilité générale du merinos?

Maintenant pour les pieds, ma chère et tendre m’a offert des pantoufles en laine merinos. J’ose pas lui dire mais dès que je les porte, je transpire des pieds, ce qui n’est pas franchement agréable. (Même sensation de chaleur moite )

D’ailleurs je n’aime pas les chaussettes chaudes, par exemple en ski, je porte des chaussettes de trail , plus légères .

Pour aller plus loin, je constate que mon maillot de corps le plus agréable à porter en hiver contient 35% de laine. Alors je ne sais pas si c’est du merinos (c’est juste marqué laine) mais en tout cas j’ai à la fois la sensation de chaleur, mais sans la moiteur.

Mais peut être que la solution est dans une structure mixte (bi matière) merinos à certains endroits et synthétique à d’autres.

Je n'ai pas les moyens de me payer des sous-vêtements en mérinos (à 60 euros le t-shirt ou 30 euros les chaussettes, ça pique trop pour moi).
Par contre pour le froid j'ai adopté une technique entendue chez des explorateurs en arctique : En gros ils ont froid tout le temps qu'ils bougent, pour éviter absolument la transpiration. Et dès qu'ils s'arrêtent ils se couvrent.
Je fais pareil. Par exemple je cours avec juste un léger haut respirant, et surtout pas de coupe-vent, même quand il fait -7°C. Ca caille au début, mais au bout de trois minutes ça va. Et ça limite la transpiration.
En vélo la problématique vient surtout des descentes et des temps où on ne fait pas d'efforts. C'est du fractionné en température, difficile à gérer.

En parallèle je m'entraîne au froid dès l'automne. Par exemple je ne mets pratiquement jamais de pull. Je suis toujours en t-shirt, même pour les courtes sorties dehors (pour le reste j'enfile juste une veste légère par dessus). Et ça marche, je supporte bien mieux le froid.

Sinon pour faire sécher un habit mouillé, je n'ai encore rien trouvé de plus rapide que de le porter sur moi. C'est con, mais ça marche super bien. (Paul Emile Victor explique dans un de ces bouquin qu'au Groenland il dormait en enfilant ses habits mouillés pour qu'ils sèchent la nuit).

Voilà, hope it helps.

J'ai deux paires de chaussettes Mérinos de chez On-One, 5 ou 6€ la paire, deux sous vêtements haut, 20€. Chez Decathlon, ils ont une gamme de sous-vêtements haut et de tee-shirts à 30€ et de chaussettes à 8€... Bon, ok, c'est pas fabriqué à la main avec amour, mais ce n'est pas pire que de bouffer de l'avocat dans son J7 mazout.
Après, je suis d'accord avec toi : le problème n'est pas vraiment le froid, mais l'humidité. Faut trouver le bon équilibre dans les couches, pour éviter de transpirer un peu trop et être confort, mais pas trop. Autant en VTT, je trouve que ça se gère bien, autant en route, j'ai pas encore trouvé la bonne configuration... En particulier aux pieds. Je me pèle systématiquement.

Moi ca marche pas car si j'ai pas assez chaud au niveau du corps, j'ai les doigts qui gelent. Je suis obliger d'avoir chaud au corps pour garder une circulation suffisante dans les doigts pour ne pas perdre toute sensibilité. Paradoxalement, dans les pieds, je suis pas vraiment sensible.

Tout pareil que Hpman.
Avoir froid au corps ou à la tête provoque des gelures aux doigts.
Et la douleur provoquée par l’onglee est difficilement supportable.

Comme dit @Fab à 20€ on trouve des maillots de corps thermiques tout à fait honnêtes chez décathlon. Et ça change la vie: ça tient chaud et ça évacue la transpiration.
Si tu mets les bons vêtements en fonction de la pratique et de la température, t’es bien .

Plus simple que de s’entraîner à avoir froid . L’un n’empêche pas l’autre .

Sortir faire du sport en hiver ne doit pas être une torture non ?

Faut bien bouffer. Pour faire une couche de gras bien uniforme qui permet de supporter différentes conditions plus facilement. Ca coute pas trop cher, c'est recyclable, c'est bio, et c'est pas désagréable à acquérir. :stuck_out_tongue:

2 J'aime

Alors les pieds c’est particulier, les chaussures de vélo ne sont déjà pas très isolées à la base (c’est pour l’été ) et surtout avec les appuis sur les pedales la circulation sanguine passe mal. La solution c’est les surchaussures pour isoler la chaussure

Pour le corps jai constate que la veste type windstopper (2ème couche avec coupe vent intégré) vont bien en route, notamment sur le plat.
J’en avais une oubliée dans un placard que j’ai ressorti pour le e-velataf hivernal, car elle coupe bien du vent .

Par contre , à faible vitesse, et surtout dans une montée vtt à 5km/h, ce genre de veste manque de respirabilite.
Je ne la porte pas en vtt (ni ski de rando), je préfère une 2ème couche polaire/maillot manche longues plus respirante et enfiler un coupe vent léger (ou pas) pour la descente .

Oui et non. D'après cet article https://blog.lacordee.com/le-froid-sexposer-sadapter/ il faut surtout se muscler pour supporter le froid. Et ensuite, si tu as une exposition longue au froid, le corps va créer une couche de gras sous la peau.
Par contre le gros bidon à bière ne semble pas utile en terme de protection thermique.
Toujours d'après cet article, pour les problèmes de froid aux pieds ou mains, une adaptation du corps est possible.

Et puis sans vouloir sombrer dans l'ésotérisme, je trouve que je me sens bien mieux depuis que j'ai arrêté de vivre mes hivers dans des ambiances surchauffées.

(c'était pas très sérieux comme remarque hein... mais en même temps, pour nager de temps en temps dans de l'eau à 15°, ma couche de gras est clairement un avantage. C'est d'ailleurs uniquement pour ça que je n'essaye pas de la perdre ! :))

ça aide à flotter aussi, un avantage en natation.
Par contre à vélo ...

Peut-être à flotter mais sûrement pas à avancer. J'ai bien essayé de m'en convaincre, mais faut bien reconnaître qu'à tirer dans l'eau, c'est moins facile...

fais tes bains de minuit par pleine lune, c'est plus facile...

A mon avis, dans de l'eau à 15°, la lune suffira pas...

Une adaptation oui.
Quand je faisais encore du velotaf je m’entraînais à ne pas porter les gants (comme Chaney) par température positive .

Mais le truc important a toujours savoir en matière de froid aux doigts c’est que c’est souvent une conséquence soit d’une tête pas couverte soit d’un corps pas assez protégé.
Dans ce cas de figure on ne sent pas venir l’engourdissement (une fois qu’il arrive c’est trop tard j’ai plus qu’à m’attendre d’avoir très mal)

Donc il m’arrive de ne pas porter de gants, mais je veille à bien couvrir tête et corps .
(D’ailleurs ça permet de bien réguler la température du corps de ne pas porter de gants)

Quand tu dis que tu ne porte pas de vêtements techniques, que tu fais exprès d’avoir froid etc, ça me rappelle trop de mauvais souvenirs (avant il n’y avait pas ces vêtements techniques) de devoir subir la douleur intense de l’onglee (ça me fait littéralement pleurer voire gémir tellement c’est horrible ), etc
Je me dis juste que t’as du bol , mais je ne suivrais pas tes conseils. J’ai déjà essayé

Autant en VTT, je trouve que ça se gère bien, autant en route, j'ai pas encore trouvé la bonne configuration... En particulier aux pieds. Je me pèle systématiquement.

J'ai aussi pas mal galéré mais j'ai trouvé une combinaison qui marche bien. J'ai abandonné les couvres-chaussures en neoprene. ça laisse trop passer le vent surtout si tu dois tirer un peu dessus (ça doit l'aerer encore plus)
A la place une paire de chaussettes en merinos (Rapha de préférence :grin:) et surtout des sur-chaussures Endura vraiment étanches et coupe-vent. Plus jamais froid au pied avec ça.

pour ceux qui roulent beaucoup l’hiver il y a des chaussures spécifiques hiver.
Ça permet notamment de marcher (pousser /porter), ce qui arrive plus vite sur le sols glissants de l’hiver, sans pourrir la sur chaussure .
Et surtout c’est mieux isolé qu’une sur chaussure

Mais ça coûte un œil . L’avantage de la sur chaussure c’est que c’est plus économique.

@Laurent, n’as-tu pas une paire de chaussures d’hiver ?
J’ai une telle paire que l’on m’a offert l’an passé. En fait, je transpire dedans, quelque soit la paire de chaussettes que je mets. J’ai essayé des chaussettes Ekoï d’hiver ThermoBidule, des chaussettes Ekoï Carbone pour le froid, des chaussettes mérinos. Rien à faire, je finis par transpirer et à avoir froid :frowning: :cold_face:
Je me demande si je ne vais pas retenter avec une paire de pompes classiques + ton combo....

J'ai des Spé pour l'hiver, montantes et étanches, avec un "col" en néoprène, depuis X années.
C'est bien (les pieds ont plus de place).

Quand il fait vraiment froid (en dessous de 0), et que je fais du roulant (donc à une vitesse un peu élevée), j'ajoute mes vieux sur-chaussures Carnac.

Et comme Brup, si je couvre bien le corps et la tête, j'ai moins froid aux extrémités.

@Laurent, n’as-tu pas une paire de chaussures d’hiver ?

Non ce sont les mêmes chaussures toute l'année. Par contre, l'hiver, je ne sors plus mon route (donc avec les chaussures light) et je roule en gravel donc avec des chaussures xc de chez Giro plus épaisses, type nubuck