Bikepacking

Et les photos sont top!

Sympa !
(Le rapace en vol stationnaire est un faucon crécerelle, mâle je pense)

Top CR ! et ta photo vers Belledonne est carrément magnifique.

Ah j’y ai pensé, merci pour la confirmation

Je pensais à un truc par rapport à mon expérience, approche en vae, bivouac, rando à pied.
Si j’avais bivouaqué à côté du vélo et bien j’aurais pu prendre un petit sac à dos comme pour rouler à la journée.
Du coup, ça aurait été plus simple pour le chargement.

L’autre truc c’est l’antivol: si c’est pour attacher le vélo planqué en pleine foret, c’était débile de prendre un U.
Le U ça vaut le coup pour attacher le vélo sur un arceau métallique scellé dans le béton.
Si c’est pour l’attacher à un arbre, je vais être limité en section. Du coup n’importe quelle scie pliable viendrait à bout de ce tronc.
Bref je me suis emmerdé à trimballer un truc lourd (1kg) qui ne sert à rien, autant prendre un simple antivol à cable.

Les chaussures enfin, pour une approche en vae plus courte, je roulais sur la face « plate » en chaussures de marche.
A l’inverse pour une marche courte (histoire de s’éloigner un peu de la route), tout en chaussures de vélo. A la limite je montais mes time Z sur le vae et je faisais tout en chaussures de VTT.
La question se pose pour une approche un peu longue (2h - 3h) et autant à pied. Disons que souvent, si je ne prends pas le vélo, c’est pas pour faire de la balade facile , sinon j’y serais allé en VTT.

En tout cas, l’expérience a largement validé le fait, que je pouvais utiliser le VAE pour aller en montagne. Avec 400Wh je dois pouvoir aller partout en Chartreuse, dans le Vercors Nord. Trop juste à mon avis, pour aller à Chamrousse/Belledonne avec (il faut que j’avance en train)

(je scinde le message en deux pour plus de lisibilité)
Autre chose. En bivouaquant au départ d’un joli single forcément j’ai eu l’idée de revenir d’y revenir avec de gros pneus.
L’accès est plutot difficile: 15km d’approche à plat/valloné (en général, je m’avance en voiture, mais bon du coup j’ai moins de D- qu’en partant de chez moi), un montée raide de 800m de d+ et quand elle est finie encore 400m de portage à la con (chemin alternant plat et gros raidards, et je suis tenté d’essayer de gravir les raidards à vélo), ce qui fait que j’arrive en haut bien cramé.

Mais bon en haut, voilà changement de décor (cf les photos, inutile d’en dire plus) et là t’as 2 magnifiques descentes qui partent l’une vers le Nord (bien technique), et aussi vers le Sud (moins homogène, le départ est moins bien, abimé par les vaches, mais la fin est superbe)
Et le pb c’est que faire une descente technique en ayant laissé des plumes à la montée c’est pas évident.

Alors ya toujours la solution manip de voiture jusqu’au col de la Charmette, juste avant le portage à la con.
La manip c’est bien pour rouler en groupe, mais j’évite en petit comité.
Sinon je pensais au bivouac (bikepacking en VTT): ça se fait de la descente technique en bike packing ?

J’imagine que c’est mort pour les sacoches de selle (saddlebag pour @deik), sauf une petite qui sert à mettre une chambre à air et le mini outil.
Sur le cintre, ça se prete bien pour le duvet, j’ai testé ça avant hier, au retour, duvet sous le cintre (sous les leviers, calé par les durites/gaines), bien sanglé, il ne bouge pas.
Eventuellement sacoche de cadre, si ça passe avec l’amorto (pas certain) et le reste dans le dos.

Reste que faire une descente technique avec du poids c’est pas évident.

Fin de mon périple de deux nuits. De superbes paysages, des bons raidars, des jolis singles, des petites routes appréciables. Bref, très contente. J’ai utilisé tous le matos apporté ( sauf celui de réparation, heureusement), il ne m’a rien manqué donc les choix étaient bons. Maintenant, manger !!! Je pète la dalle !


Désolé @Carbone pour le bidon mais c’est bien pratique pour prendre un peu d’eau juste avant le bivouac :wink:

Au final 150km pour 80% de chemins. J’étais sur le gr59. Forcément pas toujours adapté pour le VTT, j’ai du pousser un peu. Je suis rincée :smile:

5 J'aimes

C’est clair que le bidon pour partir plusieurs jours c’est bien.
J’aime bien aussi avoir 2 contenants séparés lorsque je trouve de l’eau douteuse et qu’il me reste encore de l’eau potable .

1 J'aime

surtout sur une sortie courte le bidon c’est bien.
Quand il fait chaud, pouvoir rouler sans sac, c’est le top. On a bcp moins chaud. Grosse grosse différence. Et sur une sortie de moins de 2h, les 0.7l suffisent. En été peut être pas à moins de trouver une fontaine.

1 J'aime

Tout dépend si on est bien hydraté avant de partir. En général, j’ai besoin de beaucoup boire pendant l’échauffement (parce que je ne bois [de l’eau] que lorsque je roule) et puis après moins.

Ce que j’apprécie avec la poche à eau c’est de pouvoir boire régulièrement. Je m’hydrate beaucoup mieux avec une poche à eau. C’est quand meme plus simple de porter un tuyau à la bouche et de le relacher en ouvrant la bouche, quand on a fini de boire, que d’aller chercher le bidon, et d’ensuite de le remettre en place, en évitant de la perdre sur le chemin.

En vélo de route/gravel, c’est pas trop génant, mais en tout terrain, à part en montée sur DFCI, vous faites comment pour boire avec un bidon ? C’est impossible au milieu d’un single.

Si c’est une montée sur single ou une descente qui dure des plombes c’est problématique de ne pas pouvoir boire.

Là où j’apprécie le bidon, c’est pour pouvoir prendre de l’eau en cours de route, là dessus il n’y a pas photo par rapport à la poche à eau.
A l’inverse de toi, c’est plutot sur des sorties très longues, où je trouve que le bidon a un intéret, (en complément de la poche à eau). D’ailleurs la technique c’est de remplir le bidon à la fontaine et de le vider dans la poche à eau.
Autre intéret: S’il me reste encore un peu d’eau dans la poche à eau, que je trouve que l’eau suspecte, j’aime bien pouvoir utiliser un autre contenant, au cas où je ne trouverais pas d’autre point d’eau au moment où j’aurais soif.

Après c’est bien beau, de rouler sans sac, mais il faut pouvoir attacher quelque part la chambre à air et les outils, j’ai essayé les scratchs, c’est juste bon à perdre des outils en route, j’étais pas convaincu. A la limite en saccoche fermée, j’aurais déjà plus confiance.

Je suis revenu un peu au bidon pendant ce confinement et le kilométre dans un rayon d’un kilomètre (bien plus pratique et suffisant qu’une poche à eau par temps sec car avec plein de boue c’est la misère de boire la dessus il y as autant a manger qu’à boire :sob:), pour l’eau douteuse ou suspecte il y as par exemple le mini filtre à eau sawyer :thinking: et sûrement bien d’autres modèles :wink:

yop

Vous avez quelles sacoches de selle ?
des retours entre :

  • la Vaude Trailsaddle (et son " panier " de mise en place ?)
  • les Ortlieb Seat-Pack M ou L
  • les Apidura Expedition

Vous avez quel(s) volume(s) ?

Présent !

Deutsche qualitat.

Vraiment bien foutue, scratch résistant. Ne balotte pas en danseuse tellement c’est bien tenu.
La lanière du dessus (non présent sur la M) est très utile pour foutre le coupe vent rapide ou caser le sandwich acheté à la boulangerie du dernier village avant de le manger à 20km de là.
Niveau étanchéité j’ai pas assez pris la pluie pour avoir du recul mais je fais confiance à Ortlieb les yeux fermés.
Parfois il m’arrive la trouver trop grande quand je dors en rbnb mais elle s’enroule bien donc cest un faux problème.

Modèle à pas cher : je voulais tester pour voir si ça le plaisait.
Au final, heureusement étonnée de cette sacoche. Elle est étanche, ne ballotte pas du tout, un petit élastique en haut bien pratique. Pour 35€, il n’y a rien à dire. A voir dans le temps pour l’usure.
https://m.fr.aliexpress.com/item/32816868308.html?spm=a2g0n.orderlist-amp.item.32816868308&aff_trace_key=2164efb3a7fb4e3f9e2106743677a723-1590317827603-08764-UneMJZVf&aff_platform=msite&m_page_id=3049amp-3BNzidteakZAQQTRDjz2vQ1590317836518&browser_id=9273af68d4eb486b9ce1ce70e045d13f&is_c=N
J’avais regardé la apidura au départ mais la distance entre mon pneu et ma selle ( faible sortie de selle ) ne permettait pas son installation, elle venait frotter sur le pneu.

J’ai la Topeak 15L il y a un sac de compression à l’intérieur et elle est super bien foutue

J’ai un saddle bag stabilizer de Woho pour maintenir tout ça :

Pas encore testé vu qu’on m’as beaucoup confinè :thinking:

J’attend la mini sacoche zefal XS sous la selle. Pas encore reçue.
Sinon pour boire, ben je bois quand je monte en DFCI tout simplement.
Apres pour les outils, pour le moment j’ai la pompe avec une chambre à air autour attachée au cadre via des sangles. Ca bouge pas. Après je prend un petit multi outil et 2 démonte pneus dans la poche du short.
Le but de la sacoche c’est d’y mettre un cartouche de CO2 avec le percuteur, le multi outil et les demonte pneus. Je laisse la chambre attachée au cadre.

Je pense que Crystel t’as donné un début de réponse en dessous :wink:

:grin:

Ben tu t’arrêtes … non ?

Quand j’ai commencé le VTT, j’en avais une : c’est bien quand il fait beau, sinon elle est crépie de boue, voire de merde si t’es descendu dans un parc à vaches :slight_smile:

1 J'aime

Là dessus je suis d’accord avec @crystel , mais c’est pas de ça dont il est question, mais du poids du vélo chargé, dans une descente technique

J’avais mes outils qui rouillaient dans la sacoche.
Ou alors avec les vibrations, la fermeture qui s’ouvrait et je semais des mini outils sur les sentiers.

Ah non c’est pas exactement ça: avec les vibrations les vis d’assemblage de ces outils s’ouvraient et je perdais des éléments

Quant aux bidons j’en ai perdu plein en vtt, mais à l’époque les porte bidons devaient moins bien tenir.

J’ai beaucoup moins de soucis en sac à dos, le corps amorti toutes ces vibrations.

Oui, oui, ce que je voulais dire c’est qu’elle a fait un périple sur un GR avec du poussage en bikepacking, elle a bien dû avoir des descentes techniques aussi.

et ça évite le gling gling des outils sous la selle.

Honnêtement, j’ai la swat box sur mon SPé, j’y mets les outils, la pompe, une chambre, c’est pas mal, mais loin d’être LE truc indispensable, je m’en passerais volontiers.

Technique genre la Paute ou les Clots ?
Justement la Paute excellent exemple, avec vos 39 pouces vous devez faire encore plus de nose turn (déplacement de roue arrière pour moi) .
Avec des sacoches et tout ça doit être bien chaud